Les sports extrêmes : aux limites de l’illusion

Depuis plusieurs années, les sports extrêmes ont le vent en poupe et ne cessent d’évoluer. Le tapage médiatique autour de ces disciplines est tel que de nombreuses compétitions ont vu le jour. Ainsi, en France, il y a le FISE (Festival International des Spots Extrêmes) et le Oxbow Back to Powder (épreuves de ski et, de Snow freestyle et Freeride), les Winter X games (sports extrêmes d’hiver) et les Summer X games aux USA qui représentent les plus grandes compétitions.

Mais que signifie sport extrême ?

Ce terme est en fait assimilé à toute discipline sportive jugée dangereuse et qui pourrait entrainer des préjudices corporels. Au-delà de cette description, un sport extrême est surtout vu comme un moyen de se dépasser, de déjouer la vitesse et de se procurer des poussées d’adrénaline.

On en dénombre toutes sortes en passant du skateboard, pour rester plus terre-à-terre, au parachutisme. Envie de s’essayer à un sport extrême? Se dépasser et même devrait-on dire se surpasser, car c’est bien l’enjeu d’un sport extrême, voilà la devise de ces sportifs chevronnés. Aller toujours plus loin, viser toujours plus haut, taper toujours plus fort. La notion d’extrême évoque déjà le fait de dépasser ses limites, de défier les éléments quels qu’ils soient : la terre, le vent, le feu, l’eau… La caractéristique de ces sports réside dans l’art de sans cesse défier le danger.

Il s’agit bien d’aller au-delà de ses possibilités, physiques et mentales. Ecrire l’histoire, marquer les esprits, le sport extrême a ses règles.

La classification des sports extrêmes

Depuis 2000, la notion de "sports extrêmes" concerne les sports qui procurent de fortes poussées d'adrénaline, et les sports dit "traditionnelles" qui ont évolué vers une pratique plus complexe ou plus dangereuse.

C’est en 2004 que Joe Tomlinson propose de classer les sports extrêmes dans " In Search of Ultimate Thrill" de la manière suivante :

- 10 sports aériens : Le ballet aérien, le base jump, le saut à l'élastique, le vol à voile, le deltaplane, le funambulisme, le saut à ski, le parachutisme, le sky surfing et le sky flying.

- 19 sports terrestres : Escalade en salle, le raid nature, le roller agressif, le bicycle motocross (BMX), la spéléologie, le char à voile et le char à glace, le mountain biking, le mountainboard, l'escalade en extérieur, le sandboard, le skateboard, le snowboard, la motoneige, le speed biking, le ski de vitesse et la street luge.

- 14 sports aquatiques : le barefoot, le plongeon de très haut vol, l'apnée, la motomarine, la nage en eau libre, offshore powerboat racing, la course autour du monde, la plongée sous-marine, la plongée libre, le speed sailing, le surf, le wakeboard, le kayak de rivières et la planche à voile.

Une chose est sûre, quelle que soit la discipline, le sport extrême attire les foules, et fait naître un véritable engouement pour le spectacle.

Un spectacle auquel on vous convie à travers ce site !


Les sports extrêmes à pratiquer en Hollande

Pour ceux qui aiment les sports à sensations, la Hollande à tout bon ! Que vous préfériez les sports nautiques, le karting, la randonnée dans les vasières, la descente en rappel ou encore l’escalade, vous trouverez forcément un bon moyen de faire monter votre taux d’adrénaline. Voici quelques exemples de sports sympas et pleins de frissons à pratiquer aux Pays-Bas.

Un tour en powerboat

Scheveningen est une destination de vacances particulièrement prisée des vacanciers qui apprécient sa jolie plage de Hollande pour faire de la bronzette ou pour marcher le long de la côte, mais les sportifs de l’extrême s’y retrouvent pour profiter de ses bateaux semi-rigides et d’une puissance redoutable : les fameux RIB (Rigid Inflatable Boats). Leurs 600 CV permettent des rallyes spectaculaires sur la mer du nord… accrochez-vous !

Une descente en rappel

L’Euromast est l’attraction à ne pas manquer en Hollande pour les amateurs de sensations fortes et de hauteurs vertigineuses. Situé à Rotterdam, cet immense mât de 100 mètres de hauteur, en plus d’offrir une vue panoramique extraordinaire sur les environs, permet de descendre en rappel pour retrouver la terre ferme. Mais sans le moindre point d’appel, les sensations sont décuplées lorsqu’on se précipite vers le sol ! Du haut du mât, vous pouvez aussi opter pour une descente en tyrolienne qui vous fera atteindre les 100 km/h !

Le paradis des sports nautiques

En Hollande, il n’y a pas que la mer qui permette de pratiquer des sports nautiques excitants ! À Zoetermeer, près de La Haye, un centre tout entier y est spécialement dédié : il s’agit du Dutch Water Dreams. Nage en eau vive, rafting, tubing, flowboarding ou encore bodyboard… vous pourrez tous les essayer dans un environnement parfaitement adapté et encadré pour une meilleure sécurité. En plus, l’endroit est organisé comme un véritable parc, avec buvette et beach house.

Le parachutisme: un sport extrême à découvrir!

Le parachutisme fait partie des sports extrêmes, avec des risques potentiels, mais surtout plein de sensations fortes. Dans ce sport, on n’arrête jamais d’apprendre et aucune question n’est inappropriée à partir du moment où l’objectif est de lever un doute. Quelle que soit la raison qui vous pousse à tenter votre premier saut en parachute, il est important d’être bien informé avant de vous lancer !

Ce qu’il faut savoir sur le parachutisme avant de vous lancer

On peut définir le parachutisme comme un sport extrême qui consiste à sauter d'une hauteur pouvant aller d’une centaine de mètres à plusieurs milliers de mètres, pour ensuite atterrir en douceur à l’aide d’un parachute. Le saut peut se faire d’un avion ou de tout autre aéronef. Pour une personne qui s’élance d’un point fixe, comme une falaise ou un pont, on parle plutôt de base jump ou de parapente. Le parachutisme est un sport qui offre de véritables sensations fortes, mais on pourrait se demander s’il n’est pas dangereux.

À vrai dire, à l’instar de tous les sports dits « extrêmes », le parachutisme implique certains risques. Mais il existe une relation directe entre ces risques, votre comportement, vos compétences, votre expérience et vos chances de pratiquer ce sport pendant de longues années. Le parachutisme n’est pas une partie de pétanque, sa pratique comporte des risques réels (qui en font d’ailleurs son attrait !), mais qu’on peut éviter à travers une bonne formation et un bon comportement.

On peut considérer que les élèves en quête de leur premier saut en parachute constituent une proportion importante des parachutistes. Pourtant, relativement peu d’accidents fatals impliquent ces élèves, car ils suivent un enseignement de qualité dispensé dans la majorité des écoles de parachutisme, sont très bien encadrés et ont à leur disposition du matériel spécialement conçu pour eux, vérifié par des professionnels et parfaitement réglé. Si tous les parachutes sont fiables, ceux mis à la disposition des apprenants le sont encore davantage !

Où apprendre le saut en parachute ?

Le site Internet d'Abeille Parachutisme donne des informations intéressantes concernant le saut en parachute bretagne, saut en parachute paris et saut en parachute normandie. Toutes ces informations utiles pour apprendre le parachutisme sont accessibles sur Abeilleparachutisme.fr.

 

 

La tenue de moto cross idéale pour vivre votre passion

Le moto cross est né en Angleterre il y a une centaine d’années. Il consiste essentiellement en une course de vitesse sur un circuit tout terrain accidenté. Une autre variante du moto cross, le freestyle, est beaucoup plus récente et nous vient des États-Unis, comme la plupart des sports extrêmes. Lors de la pratique du freestyle moto cross, les riders effectuent des sauts spectaculaires, voltigent avec leurs motos, inventant des figures plus périlleuses les unes que les autres, virevoltant dans les airs pendant quelques secondes avant d’atterrir sur leurs bécanes. La prise de risque est permanente. Le spectacle garanti.   

Pour pratiquer le moto cross, en vitesse ou en freestyle, il est impératif de porter une tenue moto cross adaptée, qui reflète votre style, votre soif de liberté et votre goût de l’aventure et qui vous apporte également une protection résistante et durable. Car le risque est partout. Et les chutes sont monnaie courante. Rares sont ceux qui pratiquent régulièrement le moto cross sans se casser quelques os. Une protection efficace est donc indispensable, afin d’absorber les chocs en cas de chute et de minimiser  les dommages.

La tenue de moto cross idéale consiste en quelques éléments incontournables:

Le port du casque moto cross est essentiel et peut être associé à une minerve pour protéger les cervicales.

Les bottes moto cross doivent être rigides afin d’apporter une protection pour les chevilles et les pieds.
Le pantalon moto cross doit être rembourré avec des panneaux arrières renforcés, ainsi que les genoux, alors qu’un patch arrière augmente le maintien dorsal. Le pantalon est soit associé à un blouson cuir ou textile, soit remplacé par une tenue complète.
Le port de gants moto cross est également indispensable afin de protéger les mains.

Les passionnés du moto cross trouveront leur tenue moto cross idéale sur le site de propilote.fr, le spécialiste de l’équipement de moto cross.